assurance habitation que faire suite à la résiliation après un sinistre

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Assurer son appartement ou sa maison en location est une obligation posée par l’article 7 (g) de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989. Cette obligation a pour objectif d’améliorer les relations locatives. Jusque-là, tout va bien lorsque aucun sinistre n’est déploré.
Quand un sinistre survient (dégâts des eaux, incendie,..), même si le locataire n’en est pas le responsable, il est important de savoir que l’assurance a le droit de résilier à la date anniversaire du contrat.
Mais le contrat multirisques ou assurance habitation ne bénéficie pas du même dispositif que l’assurance auto-moto. En effet, l’assuré d’un véhicule s’il justifie de deux refus d’assurance peut malgré tout être assuré.
Comment procéder en ce cas lorsque l’assurance habitation est résilié par la compagnie d’assurance ? Vous pouvez exercer une voie de recours auprès du Service clientèle ou auprès de la direction de la qualité (se référer aux conditions générales de votre contrat d’assurance habitation). Si cette voie de recours ne donne aucun résultat, il est possible de saisir le Médiateur de la compagnie d’assurance (ce recours est mis gracieusement en place par l’assureur, l’impartialité n’est pas à toute épreuve).
Toutefois, ces procédures prennent du temps et, dans la plupart des cas, il a été constaté qu’elles n’apportent pas de résultat très concluant.
Alors quelles démarches entreprendre pour se réassurer pour le bien en location ? LIRE LA SUITE

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »